Bientôt une épicerie libre à Tarascon !

Les choses se précisent pour la création d’une épicerie coopérative autogérée à Beaucaire.

Ci dessous un petit formulaire de pré-inscription, rien de très engageant, si ce n’est se donner la possibilité de s’échanger des informations. Plus bas vous trouverez davantage d’informations sur ce qu’est une épicerie coopérative autogérée.

Pré-inscription

Tenté·e par l’aventure ? !

Laisse-nous tes coordonnées pour être tenu informé·e :

  • recevoir des informations au fur et à mesure des avancées ;
  • recevoir éventuellement un coup de fil pour en discuter ;
  • s’engager, si possible, à assister à une future réunion de présentation.

Kezako ?

De loin, ça ressemble à une épicerie. Mais de près : à l’initiative de chaque coopérative il y a un collectif de personnes souhaitant pouvoir s’alimenter sainement, au prix juste pour toutes et tous, dans une dynamique on l’on renoue avec la confiance, la liberté et sa propre responsabilité. C’est une aventure où chacun·e souhaite mettre en commun des moyens pour augmenter le pouvoir de chaque individu du collectif sur sa consommation.

Une Coop’ c’est une épicerie autogérée par ses client·e·s (on préférera l’appellation ‘coopérateur·rice’). Choix des horaires et des produits, gestion des ouvertures, des stocks et des commandes, mise en rayon, etc : c’est nous qui choisissons et c’est nous qui mettons en œuvre ! Ça passe nécessairement par l’autogestion. Pas d’employé·e ! Pas de chef·fe !

 

Tout plein d’avantages

  • Produits à prix coutant (c.a.d le prix revendeur fait par le grossiste ou le producteur) et donc accès au plus grand monde à des produits sains, bons et de qualité.
  • Choix des produits que l’on veut consommer.
  • On construit quelque chose ensemble ! Coopération, espace d’autonomie et de prise de responsabilités personnelles.
  • Pas de réunions à rallonge et de jeux de pouvoir.

Les membres


Une seule personne peut lancer une épicerie libre et réaliser les étapes ci-après mais le faire à plusieurs est beaucoup plus aisé y compris pour la suite de l'aventure et plus convivial.


Comment trouver d'autres membres ?


Si tout se passe bien
  • Contacter les personnes que vous connaissez qui sont déjà motivées par la thématique
  • Envoyer des mails aux membres des réseaux dont vous faites partie
  • Organiser une séance de cinéma autour d'un film ou d'un documentaire qui parle plus ou moins du sujet
  • Organiser une présentation du modèle aux intéressés par les membres de l'Arrosoir
  • ...

Si votre réseau est limité ?

  • Faire la liste des réseaux locaux qui s'intéresseraient de près ou de loin au sujet
  • Distribuer des flyers place du marché
  • Faire le forum des assos
  • ...

Ceci fermera dans 0 secondes

Outil administratif


Dans le modèle des épiceries libres, la création d'une association n'est pas une fin en soi mais la mise en commun d'un outil administratif qui permet notamment la création d'un compte en banque commun, la signature d'un bail au nom du collectif et la possibilité de passer des commandes auprès des grossistes par exemple.

 

Pour faciliter cette étape, l'Arrosoir a créé des statuts-types adaptés, que vous trouverez dans les ressources.

Ceci fermera dans 0 secondes

Le local


La recherche ou la trouvaille d'un local est la seule étape qui peut prendre du temps compte tenu des caractéristiques d'un territoire. C'est le seul "frein" à la rapidité de création d'une épicerie. Mais c'est largement surmontable.

 

Comment trouver un local ?

 

Si tout se passe bien
  • Quelqu'un a déjà un local à prêter, à louer
  • Un local est disponible à la location pour une somme raisonnable
  • La commune, un bailleur (etc.) accepte de mettre un local à disposition


Si le territoire s'avère compliqué
  • Louer un garage box pour démarrer
  • Installer un conteneur sur un terrain

Ceci fermera dans 0 secondes

L'assurance


Une fois le local trouvé, il suffit de contacter un assureur pour assurer le local. Généralement on vous demande la superficie du local, le nombre de membres actifs et le montant des stocks ou du matériel entreposé.

Ceci fermera dans 0 secondes

Le compte commun


Création compte en banque 
Les banques ont mis en place des procédures contraignantes de création de compte qui sont adaptés à des organisations hiérarchisées où s'exercent un fort contrôle autoritaire et pas à des associations autogérées. Ce sont donc les responsables administratifs de l'association qui doivent assurer la création du compte et des accès au compte. Il suffit de prendre un rendez vous et y apporter les documents qui vous seront demandés.


Commencer à mettre de l'argent en commun
Une fois le compte créé, tous les membres peuvent déposer de l'argent sur le compte : une avance sur leurs futurs achats. La somme des dépôts de chacun permet de réaliser la 1ère commande. Plus ces dépôts sont importants, plus la commande sera fournie.

Ceci fermera dans 0 secondes

Première commande


Il est fortement conseillé de passer la 1ère commande auprès d'un grossiste afin que le terme "épicerie" porte bien son nom, c'est-à-dire que la majorité des produits de base se retrouvent en rayon et que chaque membre y trouve un peu son compte et puisse faire des premiers achats. Après la 1ère commande chacun.e pourra aller chercher ce qui lui manque.

Ceci fermera dans 0 secondes

Modèle de statuts

 

Ceci fermera dans 0 secondes

Modèle de règlement intérieur

 

Ceci fermera dans 0 secondes

L'expérience Cocoricoop

 

Ceci fermera dans 0 secondes

Manuel d'autogestion appliquée aux épiceries libres

 

Ceci fermera dans 0 secondes

Affiche Cooplib

 

Ceci fermera dans 0 secondes

Flyer Épicerie Libre

 

Ceci fermera dans 0 secondes

Plaquette Épicerie Libre

 

Ceci fermera dans 0 secondes

Affiche Cooplib

 

Ceci fermera dans 0 secondes